30 jours en Thailande – partie 1

Après le Laos, c’est donc la Thaïlande qui fut ma destination suivante. La Thaïlande, j’y étais déjà allée, bien avant que cela ne devienne une destination touristique. C’était il y a un peu moins de 20 ans, avant que le voyage ne se démocratise. (C »te coup de vieux!)  J’étais une petite fille mais je me souviens encore de Koh Phi Phi et ses merveilleuses plages de sable blanc, un petit paradis sur terre…

Une partie de moi était un peu réticente à l’idée de retourner en Thaïlande, mais les vols pour rentrer en France sont bien moins chers de Bangkok qu’à partir du reste de l’Asie du sud est et par ailleurs, j’étais tout de même curieuse.

Photo: White temple à Chiang Rai

DSC_0623

En Thaïlande, j’ai beaucoup aimé Chiang Mai. La ville est jolie et bien qu’elle soit animée, on n’y étouffe pas comme à Bangkok. Il n’y a pas de grands buildings, mais la ville regorge de jolis temples bouddhistes. A Chiang Mai le mieux pour circuler reste de louer un scooter car les tuk-tuks sont trop chers et peu ouverts à la négociation.

De Chiang Mai nous avons fait une visite guidée d’une journée à Chiang Rai et ses alentours, au programme, source d’eau chaude (décevant…), le superbe temple blanc, le village noir et un village de femmes girafes, des femmes birmanes réfugiées en Thaïlande. Nous y avons rencontré une petite fille adorable qui nous a maquillé avec du thanaka, du maquillage traditionnel (j’adore sa douce odeur et son rendu !).

C’est également à partir de Chiang Mai que nous nous sommes rendus à Pai.

Photo: Le canyon de Pai

DSC_0671

J’ai eu un véritable coup de cœur pour Pai. Là encore, le mieux est de louer des scooters pour se balader aux alentours du village, le jour de notre arrivée nous nous sommes rendues au canyon de Pai. J’ai surmonté ma peur du vide pour les photos héhé.

Nous avons logé au Pai Cat Hut , le dortoir était plein, l’hôtel nous a donc surclassées ce qui nous a permis de passer la première nuit dans un petit bungalow charmant 🙂

DSC_0679

Pai devient de plus en plus touristique et pourtant la ville demeure un petit havre de paix à l’ambiance hippie. C’est difficile d’expliquer pourquoi mais toutes les personnes qui s’y sont rendues sont unanimes, Pai est un endroit où l’on se sent bien. C’est joli, c’est paisible, c’est petit et mignon. Le soir, on peut écouter de la musique live dans la plupart des bars.

Ma 2ème journée à Pai reste un souvenir mémorable: j’ai médité au bord de la rivière…C’était une séance de méditation mémorable, qui m’a laissée avec un sentiment de bien-être et de plénitude. Le cadre est idyllique, depuis le bord de la rivière le coucher de soleil est peu visible, mais on voit tout de même le ciel changer de couleur et revêtir sa robe de crépuscule. L’endroit est tout simplement chargé de magie.

De retour à l’hôtel, je rencontre Glenn, un jeune Anglais qui parcourt le monde depuis plus d’un an. Il m’a gentiment appris à jouer quelques accords sur sa guitare puis nous avons passé la soirée avec des filles de l’auberge, dont la jolie Daniella (que je vais revoir à Londres !). Daniella est une jeune comédienne danoise qui vit à Londres et qui voyage depuis 2 ans ! Je trouve ça dingue d’avoir le courage de tout quitter pour partir aussi longtemps et le fait qu’elle l’ait fait si jeune et seule m’impressionne encore plus. Daniella vient de fêter ses 24 ans et à l’heure où je rédige cet article, elle vient de réemménager à Londres après avoir passé 2 ans à sillonner le globe.

C’était une belle soirée, nous étions assis sur une mezzazine dans un bar, à écouter de la musique live et discuter. Lorsque la pluie a commencé à tomber, les clients ont déserté le bar, et nous étions à l’abri, sur la mezzazine, à se réfugier sous la partie couverte. Le ciel était zébré d’éclairs, le tonnerre grondait et la pluie tombait en trombes d’eau: les moments où la Nature nous fait sentir qu’elle est plus forte que nous sont forts et magiques. Glenn devait rentrer à l’auberge retrouver son amie et nous avons fini par courir sous la pluie torrentielle. Pour la première fois depuis mon séjour en Asie, j’ai eu froid, à tel point que j’ai dû enfiler un sweat ! ça parait anodin comme détail mais en Asie, je n’ai jamais eu autant chaud de toute ma vie. Pour vous dire, la seule fois où j’ai eu aussi chaud c’était durant les cours de yoga bikram…Pourtant j’étais déjà allée en Asie et même en Afrique, mais au final tout dépend de la saison… Tout ça pour dire que lorsqu’on subit les 40 degrés et la chaleur étouffante durant des semaines, une bonne averse est plutôt bienvenue 🙂

Mon passage à Pai était malheureusement trop court, je suis ensuite descendue à Bangkok pour 2 nuits avant de retrouver Romain à Koh Pha Ngan. Si j’avais pu, j’aurais pu y rester des semaines, juste pour m’imprégner de l’atmosphère ambiante…

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s